Chargement Évènements
  • Cet événement est passé

Présentation publique DES PAS DEVANT L’AUTRE

Les élèves du collège Joseph Vernet présenteront leur travail musical et littéraire mené sous la direction de Guillaume Séguron. 

Pour cette seconde année de collaboration avec les classes CHAM du Collège Joseph Vernet, nous avons renouvelé le pari de créer un orchestre de jeunes musiciens composé des 4ème/3ème CHAM et de non musiciens (4ème Hand). 

Pour cette seconde année de collaboration avec les classes CHAM du Collège Joseph Vernet, il m’a semblé important de proposer le projet comme un prolongement du travail débuté l’an passé, de l’envisager directement comme le second chapitre d’une histoire.
D’une histoire qui se transmet, évolue, se transforme avec le changement des élèves, des classes (de la 4ème vers la 3ème par exemple).
L’objectif est toujours et encore le résultat, c’est à dire l’objectif. L’objectif est de monter un nouvel un orchestre. D’écrire spécifiquement pour cet ensemble. De répéter avec lui. De faire évoluer le travail ensemble.
Le résultat est de jouer cette musique, de la donner à entendre, de la partager. Mais aussi de permettre à ces jeunes musiciens de vivre pleinement le seul moment où tout se « joue » : le concert.
La création de l’an passé (Variations Pour Salamano) me conforte dans cette voie. Cela tient à plusieurs observations dont la principale n’est pas uniquement de transmettre mais de faire directement « quelque chose avec » ce qui est proposé comme matière. La mise en contact immédiat dans un projet artistique impose que l’apprentissage, l’acquisition de nouvelles techniques, ne restent pas que des objets théoriques mais de réels moyens supplémentaires pour faire ou dire quelque chose. L’action, le façonnage comme mode d’apprentissage et de découverte.
L’an passé j’ai vu certains membres de l’orchestre franchir des étapes importantes en quelques semaines. Devenir plus d’autonome, plus solide, prendre confiance. Développer plus de son. Rentrer dans le son, envoyer de l’énergie. En fait raconter « quelque chose » et prendre la parole pour le faire. Prendre de la voix.
J’aime travailler sur la durée avec des musiciens et ce sera le cas cette année car deux musiciens étaient de la précédente aventure. Ils seront des « passeurs » et de précieux complices sur lesquels je pourrai m’appuyer avec beaucoup de confiance.
Suivre les intuitions et les collaborations.
Ainsi, il s’agira à un moment d’intégrer des textes, de poursuivre cette relation entre le texte et la musique.
Tout raconte une histoire. Tout à une histoire… – Guillaume Séguron